SPEEDY GRAPHITO

Embarquez pour un voyage avec Speedy Graphito, l'artiste français qui a révolutionné le street art. Avec ses créations vibrantes et colorées, l'art puissant de Speedy Graphito transcende les frontières traditionnelles. Plongez dans son univers d'art figuratif, où l'humour rencontre le graffiti et le street art. Découvrez son personnage emblématique, Lapinture, et expérimentez l'énergie indéniable de la vision artistique de Speedy Graphito

Avec un esprit intrépide et un pinceau à la main, Speedy Graphito transforme le banal en extraordinaire, nous invitant à voir le monde à travers son kaléidoscope de créativité.

Plus d'informations sur l'artiste

RECEVEZ LE CATALOGUE COMPLET,
ECHANGER SUR LE TRAVAIL DE L'ARTISTE OU PRENEZ RENDEZ-VOUS POUR DECOUVRIR SES OEUVRES A LA GALERIE

01

Speedy Graphito : un kaléidoscope de créativité et d'évolution

Figurant parmi les pionniers du mouvement « Street art » français, Olivier Rizzo, connu sous son alias Speedy Graphito, a laissé une marque indélébile sur toute une génération par son style novateur et percutant au début des années 1980. Speedy Graphito considère l'art comme une expérience de vie, explorant ses différentes facettes et remettant en question sans crainte sa propre identité artistique. Ses styles artistiques sont divers, dévoilant des mondes où l'artiste, guidé par son instinct, aime se perdre à la recherche d'évolutions possibles. Des performances picturales publiques à l'espace intimiste de son atelier, Speedy Graphito se consacre sans réserve à sa passion, alimentée par l'urgence du temps qui passe. Ses expositions, organisées thématiquement, se succèdent, proposant toujours des propositions nouvelles et surprenantes. Sa marque de fabrique est celle d'un artiste libre, incarnant un art joyeux et profond, souvent caractérisé par des couleurs vibrantes qui donnent vie à ses créations figuratives et inspirées de la ville. Avec une touche d'humour, Speedy Graphito défie de manière ludique nos systèmes de perception, créant des œuvres d'art puissantes et stimulantes.

02

Speedy Graphito : redéfinir l'art urbain et inspirer des changements culturels

Après des études d'art à l'école Estienne de Paris et une brève carrière de graphiste publicitaire, Speedy Graphito rejoint le collectif X-Moulinex en 1983, pour le quitter l'année suivante. Pour exprimer et partager son art, il descend dans les rues de Paris, les recouvrant de graffitis exécutés au pochoir ou au pinceau, mettant en scène des figures stylisées et dynamiques comme des guerriers zoulous. L'année 1985 marque un tournant décisif dans sa carrière. Il a participé au premier rassemblement du mouvement graffiti et art urbain à Bondy, initié par VLP, aux côtés de Miss Tic, Jef Aérosol, SP 38, Banlieue-Banlieue, Blek le Rat, Futura 2000, Nuklé-Art, Epsylon Point, etc. . La même année, il remporte un concours d'affiches organisé par le ministère de la Culture pour "Le mois au Musée" avec son œuvre "La ruée vers l'art", qui le propulse immédiatement sur le devant de la scène. L'imagerie artistique de Speedy Graphito, notamment ses emblématiques diablotins rouges (commercialisés sous forme de cartes postales) et son personnage bien-aimé, Lapinture, est devenue largement reconnue. Speedy Graphito explore différents médiums et ses œuvres prennent différentes formes. Si la peinture reste son médium de prédilection, il se tourne vers la sculpture, la photographie, l'art vidéo et l'art numérique (comme "Bienvenue sur Vénus" en 2000). Performeur né, il peint également de nombreux murs et toiles en direct lors de festivals, foires, ventes aux enchères et expositions. L'artiste se réinvente au fil du temps, toujours à l'écoute de la société et de ses manifestations évolutives. L'omniprésence d'Internet, des marques publicitaires et du consumérisme deviennent ses muses. Il s'inspire de la culture populaire, de la mémoire collective des peuples, de l'iconographie pop, des bandes dessinées, de Disney et même des jeux vidéo. Les objets obsolètes de cette « culture pop » retrouvent un sens renouvelé de la vie dans un univers contemporain façonné par la vision artistique de Speedy Graphito. Actuellement, Speedy Graphito entre dans une nouvelle période, en s'inspirant de maîtres tels que Van Gogh, Mondrian, Dalí, Miró, qui ont enflammé son amour pour l'art. Il leur rend hommage en incorporant leurs œuvres dans ses propres peintures et sa culture personnelle. Le peintre mélange les styles, les techniques et les mouvements artistiques qui l'ont façonné, créant ainsi son propre récit de l'histoire de l'art. En 2014, il expose aux côtés de Jean-Jacques Deleval et Errò à l'Arsenal de Soissons. En 2016, il réalise sa vente aux enchères publiques record à Paris, confirmant que l'art urbain joue un rôle important dans le marché de l'art contemporain. La même année, il fait ses débuts au musée avec une rétrospective au musée du Touquet, suivie d'une autre rétrospective au Palais du Tau, monument national français. L’avenir offre encore plus de possibilités et d’opportunités à cet artiste contemporain remarquable.

01

Speedy Graphito : un kaléidoscope de créativité et d'évolution

Figurant parmi les pionniers du mouvement « Street art » français, Olivier Rizzo, connu sous son alias Speedy Graphito, a laissé une marque indélébile sur toute une génération par son style novateur et percutant au début des années 1980. Speedy Graphito considère l'art comme une expérience de vie, explorant ses différentes facettes et remettant en question sans crainte sa propre identité artistique. Ses styles artistiques sont divers, dévoilant des mondes où l'artiste, guidé par son instinct, aime se perdre à la recherche d'évolutions possibles. Des performances picturales publiques à l'espace intimiste de son atelier, Speedy Graphito se consacre sans réserve à sa passion, alimentée par l'urgence du temps qui passe. Ses expositions, organisées thématiquement, se succèdent, proposant toujours des propositions nouvelles et surprenantes. Sa marque de fabrique est celle d'un artiste libre, incarnant un art joyeux et profond, souvent caractérisé par des couleurs vibrantes qui donnent vie à ses créations figuratives et inspirées de la ville. Avec une touche d'humour, Speedy Graphito défie de manière ludique nos systèmes de perception, créant des œuvres d'art puissantes et stimulantes.

02

Speedy Graphito : redéfinir l'art urbain et inspirer des changements culturels

Après des études d'art à l'école Estienne de Paris et une brève carrière de graphiste publicitaire, Speedy Graphito rejoint le collectif X-Moulinex en 1983, pour le quitter l'année suivante. Pour exprimer et partager son art, il descend dans les rues de Paris, les recouvrant de graffitis exécutés au pochoir ou au pinceau, mettant en scène des figures stylisées et dynamiques comme des guerriers zoulous. L'année 1985 marque un tournant décisif dans sa carrière. Il a participé au premier rassemblement du mouvement graffiti et art urbain à Bondy, initié par VLP, aux côtés de Miss Tic, Jef Aérosol, SP 38, Banlieue-Banlieue, Blek le Rat, Futura 2000, Nuklé-Art, Epsylon Point, etc. . La même année, il remporte un concours d'affiches organisé par le ministère de la Culture pour "Le mois au Musée" avec son œuvre "La ruée vers l'art", qui le propulse immédiatement sur le devant de la scène. L'imagerie artistique de Speedy Graphito, notamment ses emblématiques diablotins rouges (commercialisés sous forme de cartes postales) et son personnage bien-aimé, Lapinture, est devenue largement reconnue. Speedy Graphito explore différents médiums et ses œuvres prennent différentes formes. Si la peinture reste son médium de prédilection, il se tourne vers la sculpture, la photographie, l'art vidéo et l'art numérique (comme "Bienvenue sur Vénus" en 2000). Performeur né, il peint également de nombreux murs et toiles en direct lors de festivals, foires, ventes aux enchères et expositions. L'artiste se réinvente au fil du temps, toujours à l'écoute de la société et de ses manifestations évolutives. L'omniprésence d'Internet, des marques publicitaires et du consumérisme deviennent ses muses. Il s'inspire de la culture populaire, de la mémoire collective des peuples, de l'iconographie pop, des bandes dessinées, de Disney et même des jeux vidéo. Les objets obsolètes de cette « culture pop » retrouvent un sens renouvelé de la vie dans un univers contemporain façonné par la vision artistique de Speedy Graphito. Actuellement, Speedy Graphito entre dans une nouvelle période, en s'inspirant de maîtres tels que Van Gogh, Mondrian, Dalí, Miró, qui ont enflammé son amour pour l'art. Il leur rend hommage en incorporant leurs œuvres dans ses propres peintures et sa culture personnelle. Le peintre mélange les styles, les techniques et les mouvements artistiques qui l'ont façonné, créant ainsi son propre récit de l'histoire de l'art. En 2014, il expose aux côtés de Jean-Jacques Deleval et Errò à l'Arsenal de Soissons. En 2016, il réalise sa vente aux enchères publiques record à Paris, confirmant que l'art urbain joue un rôle important dans le marché de l'art contemporain. La même année, il fait ses débuts au musée avec une rétrospective au musée du Touquet, suivie d'une autre rétrospective au Palais du Tau, monument national français. L’avenir offre encore plus de possibilités et d’opportunités à cet artiste contemporain remarquable.